top of page
Rechercher

Face à mes émotions, je me responsabilise ! (Et je n’accuse pas mon/ma partenaire.) (CNV)



Parfois, nous sommes dans le déni de notre vécu émotionnel, ou de celui de son/sa partenaire. Nous ne parvenons pas à accéder à nos émotions et l’énergie liée celle(s)-ci s’en trouve bloquée. Cela aura un impact sur nous, sur l’autre, et sur la relation, qu’elle soit de nature interpersonnelle ou interrelationnelle. (Voir l’article/vidéo sur l’accueil des émotions.)


A d’autres moments, nous parvenons à identifier ce qui se vit en nous mais nous accusons l’autre d’en être le responsable. Or, comme le dit Jacques Salomé, « chacun est responsable de son bout de la relation » !





Lorsque la non-responsabilisation de nos émotions nous pousse à rendre l’autre coupable de celles-ci, nous sommes dans une communication de type HORIZONTALE : c’est de TA FAUTE !


En revanche, dans une communication VERTICALE, en partant d’une observation concrète des faits dépourvue de toute évaluation, en exprimant nos émotions en « je », en prenant la responsabilité de notre/nos besoin(s) et en formulant une demande, nous restons dans notre axe, droit et responsabilisé.


Ci-joint, une vidéo extraite d’une conférence sur la communication dans le couple permettra de mettre en exemple ces notions.


Par Céline Jennequin



370 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page